Les alternatives au prêt bancaire pour créer son entreprise

La  création d’entreprise implique souvent d’obtenir un financement conséquent. De ce fait, ce point doit être le premier élément que tout entrepreneur se doit de prendre en compte.

Toutefois, à moins d’avoir beaucoup économisé ou d’avoir hérité d’une fortune, trouver un financement est assez complexe, ce qui amène la plupart de ceux qui veulent lancer leur propre activité à contracter un crédit, principalement auprès d’un établissement bancaire.

Or, il est connu que pouvoir bénéficier d’une aide financière auprès d’une banque peut également être un vrai parcours du combattant, car souvent exigeant, cette dernière exige souvent des garanties solides.

Heureusement, il existe des solutions pour ceux qui n’arrivent pas à avoir un prêt, car il existe d’autres alternatives au financement bancaire pour créer son entreprise. C’est justement ce qu’on va voir ici.

Recourir à la collecte de fonds ou love money

Etant certainement le mode de financement le plus répandu et aussi le plus ancien, le fait de lancer une collecte de fonds et ce, en faisant appel à ses proches comme la famille, les amies ou autres relations etc. qui est communément appelé love money est une excellente alternative au prêt bancaire.

Recourir aux aides publiques

Pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas passer par la case banque, il est également possible d’opter pour les aides publiques. En effet, il existe de nombreuses aides publiques qui se rapportent principalement à la création d’une entreprise et qui peuvent directement proposées par l’Etat ou aussi par d’autres organisations publiques.

Recourir au système de microcrédit

Idéal pour les petites et moyennes entreprises, le microcrédit permet aussi de financer son projet d’entrepreneuriat. De plus en plus d’établissements proposent ce genre de système en ce moment et il est souvent assez facile d’y bénéficier.

Recourir au crowdfunding

Faisant partie des solutions de financement les plus récentes, le crowdfunding ou le financement participatif est très apprécié des jeunes entrepreneurs innovants qui veulent lancer leurs activités.

Etant participatif, ce système permet de recueillir des fonds auprès du public et se présente souvent sous forme de prêt, de souscription de titres ou même de don.

Recourir aux business angels

Appelés investisseurs providentiels en français, les business angels sont sans aucun doute l’une des meilleures options pour financer le projet de création d’une entreprise, à condition que cette dernière soit innovante et qui propose une forte croissance.

En effet, les business angels sont souvent des entrepreneurs ou aussi d’autres cadres qui cherchent à investir justement dans une entreprise susceptible de les intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *