Les 4 secrets pour se lancer dans l’entreprenariat

L’univers de l’entreprenariat intéresse de plus en plus les jeunes en quête d’un meilleur avenir, peut-être parce qu’ils tournent en rond dans leur emploi actuel. Au fond d’eux, ils aspirent à une vie meilleure en travaillant pour leur compte. Cependant, avant de sauter le pas et se lancer dans le grand bain, voici les secrets à connaître pour réussir un tel projet.

Se lancer sans attendre le moment opportun

Dans le monde des affaires, il n’y a pas de bon moment pour se lancer, car les opportunités risquent de s’envoler. En effet, pour prendre un petit bain agréable, il faut que l’eau soit à température idéale. Pourtant, attendre que l’eau soit à la bonne température est une véritable perte de temps. Il en est de même en matière d’entreprenariat, il n’existe pas de moment opportun. Bien sûr, il n’est pas déconseillé d’attendre une excellente opportunité avant de se lancer. En tant qu’individu, plusieurs idées peuvent foisonner dans l’esprit. La plupart des porteurs de projet possèdent un processus d’évaluation d’opportunités, bien qu’en général ils soient en mesure de filtrer les idées dans leur tête. Il s’agit ici de la théorie de l’effectuation.

Tester son idée sans attendre l’approbation des autres

Une fois l’idée en place, il n’y a plus qu’à se lancer. Il est vrai que l’avis des proches et de l’entourage compte. Toutefois, ne venant pas du monde entrepreneurial et ne connaissant pas le secteur, leurs conseils peuvent pourrir le rêve et les envies du futur entrepreneur. L’idéal est de s’entourer de personnes en qui ce dernier pourra obtenir un soutien moral, plutôt que le contraire. Bien sûr, les critiques constructives sont bonnes à noter. Il faut prendre le temps de réfléchir si les points négatifs soulevés par l’entourage sont valables ou non. En testant son idée, le jeune entrepreneur se mettra à la place de son client. Il pourra utiliser des outils spécifiques et mettre au point des études de marché qu’il adressera directement à la cible.

Trouver l’emplacement idéal pour sa future entreprise

L’investisseur doit trouver un endroit autre que sa maison ou son appartement pour exercer son métier. Travailler chez soi, dans son lit et devant l’ordi, est beaucoup moins productif que dans des espaces réservés aux startups par exemple. Les salariés ou les indépendants exerceront leur métier dans un environnement professionnel, et auront la chance de rencontrer d’autres collaborateurs sans s’en rendre compte. Ils développeront ainsi une relation professionnelle qui pourra mener à une collaboration dans un futur proche.

Penser au fonds pour financer le projet

Pour bien démarrer le projet, il importe de trouver un bon financement. Plusieurs options s’offrent aux futurs entrepreneurs : investissement privé, subvention publique, levée de fonds participative, autofinancement, etc. Dans tous les cas, utiliser son propre argent est la solution idéale pour ceux qui ont économisé. Ainsi, l’entrepreneur n’aura pas à passer par les institutions bancaires pour faire un prêt. D’autres alternatives comme le crowdfunding permettent à un organisme ou un groupe d’investir dans le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *